Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Qui sommes-nous?

L’ANCE est une fédération laïque progressiste. Elle adhère aux idées de progrès et vise notamment l’amélioration des conditions de vie et de dignité humaine, la justice sociale, l’autonomie individuelle et l’égalité des chances et des genres. Elle défend l’égalité des conditions d’accès aux services. L’ ANCE agit dans le respect de la personne et, dans un esprit humaniste basé sur le libre examen, s’interdit tout prosélytisme.

 

Elle valorise particulièrement :

  • L’autodétermination et, dans ce cadre, elle se veut une fédération indépendante par rapport à tout pouvoir politique mais pas neutre ;
  • La liberté d’expression ;
  • L’autonomie et la solidarité, la perméabilité à la contestation, la capacité d’analyser une situation complexe ;
  • Le pluralisme d’une société multiculturelle ;
  • La disponibilité et l’adaptabilité, l’ouverture à la formation permanente ;
  • La créativité et l’innovation sociale ;
  • Les décisions dans le respect des principes démocratiques et équitables.

L’ANCE et ses membres s’inscrivent dans une logique de partenariat public et privé, en réponse à des politiques communales, régionales, fédérales et européennes. En ce sens, elle soutient pleinement les prescrits de la Charte associative. [1]

L’ANCE est une fédération qui s’organise dans le respect de l’autonomie des services affiliés. Cependant, elle attend de ses membres qu’ils favorisent :

 

  • Le développement de l’esprit critique et le libre examen chez les bénéficiaires par toutes leurs actions ;
  • La lutte contre toute forme de discrimination et d’inégalités sociales ;
  • La participation au secteur de l’économie sociale ce qui implique la Finalité de service à la collectivité, un processus de décision démocratique, la primauté du travail sur le capital ;
  • Des emplois durables et de qualité c’est-à-dire le maintien et la sauvegarde des droits de leurs travailleurs tout au long de leur occupation en leur sein ainsi qu’à leur sortie ;

Le Développement d’une politique visant à encadrer les affectations de bénéfices et la limitation de dividendes (à définir) et / ou à tendre vers une modération de la tension salariale entre la rémunération la plus élevée et la rémunération la plus basse ; L’amélioration des conditions de travail / du service rendu aux bénéficiaires.

 

Lire plus

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Actions et mandats